Quel contrat de location choisir pour vos bureaux ?

bureau dans un espace de travail partagé

Vous recherchez à louer un bureau rapidement pour votre activité professionnelle ?

Au-delà des baux traditionnels que sont le bail commercial et le bail professionnel, de nouveaux contrats apparaissent depuis quelques années. Le marché de la location de bureau s'adapte aux besoins  des entreprises en termes de flexibilité. Ainsi le bail de courte durée, le contrat de prestation de services ou même la location d’un poste de travail en coworking sont devenus pratiques régulières pour les entrepreneurs nomades domiciliés à Nantes.

 

Le bail commercial 3/6/9

Le bail commercial représente le contrat le plus répandu.

Le bail commercial est réservé aux activités commerciales et artisanales. Un professionnel exerçant en tant que libéral peut également en bénéficier, sous réserve de l’accord du bailleur.

Dans cette formule le bailleur s’engage pour 9 ans. Mais le locataire peut, s’il le souhaite, résilier son bail au terme de chaque période de 3 ans, à condition de respecter un préavis de 6 mois minimum.

Ce type de bail est apprécié pour sa grande stabilité. Il permet à l'entreprise locataire de s’installer dans la durée et de disposer d'une adresse professionnelle pour plusieurs années.

Les deux parties peuvent d’ailleurs s’entendre sur une durée de location ferme supérieure à 9 ans sans toutefois rester indéterminée. Une solution intéressante pour le locataire qui pourra négocier plus facilement les conditions de location : valeur locative, franchise de loyers, réalisation de travaux…

Alors que d'autres types d'occupation comme le coworking ne vous autorisent pas à disposer des locaux comme bon vous semble, le bail commercial vous permet, avec l’accord du bailleur, de procéder aux aménagements nécessaires pour personnaliser vos bureaux. Il vous est donc possible d'apporter votre touche afin d'accueillir vos clients comme il se doit. Cela vous permet également d'investir dans l’aménagement en amortissant le coût sur les années passées dans les lieux.

 

Le bail précaire

Egalement appelé bail dérogatoire, il s’agit d’un contrat de courte durée. En effet, aucune durée minimale n’est imposée pour ce bail, par contre il ne pourra excéder 3 ans ni faire l’objet d’un renouvellement. Ainsi, si au terme de cette période les deux parties souhaitent poursuivre la location des locaux, elles auront recours à un bail commercial classique 3/6/9.

Attention : ce type de contrat ne permet pas de donner un congé anticipé ; le loyer est dû jusqu’à la date de fin du contrat.

Dans le cadre d’un bail précaire, le loyer est fixé librement, les deux parties peuvent insérer au contrat une clause d’indexation (ou clause d’échelle mobile) où le montant du loyer évoluera régulièrement en fonction d’un indice donné.

Le contenu du contrat est libre lui aussi. Trois éléments doivent toutefois y être mentionnés :

  • La durée de la location
  • L’état des lieux
  • Une clause de non application des règles de baux commerciaux.

 

Contrat de prestation de services pour un bureau indépendant

Le contrat de prestation de services ne répond pas à la même règlementation que le bail précaire ou le contrat commercial. En effet il est régi par le droit des contrats. Il concerne le plus souvent la mise à disposition de bureaux meublés et équipés, assortie de services inclus dans le loyer (connexion internet, imprimante, ménage…)

Le contrat de prestation de services  propose généralement des espaces professionnels prêts à travailler : poste de travail en open space, bureau privé ou salle d'entretien. En offrant un maximum de liberté, il est le contrat idéal pour les professionnels à la recherche d’une solution d’hébergement flexible. Les deux parties s’engagent pour quelques heures, semaines ou mois, période qu’ils peuvent renouveler s’ils le souhaitent.

Outre la flexibilité, louer ses bureaux à l’aide d’un contrat de prestation de services permet au locataire de bénéficier d’une solution clé-en-main. C’est généralement le contrat type pour la location de poste de travail en coworking.

 

Bureau individuel dans un hôtel d'entreprises

Pour la location d’un bureau privatif, attitré ou nomade au sein d’un centre d'affaires, la durée des contrats peut varier de quelques heures à plusieurs années. On rencontre le plus souvent des formules d’engagement sur 12 mois. Des contrats courts que l’on peut résilier avec peu, voire sans avoir à payer d’indemnité.

De plus, en occupant des bureaux fermés dans un centre d’affaires qui accueille d’autres entreprises, vous partagez les espaces communs et les salles de réunion. De ce fait, vous bénéficiez de coûts moindres pour les espaces et les services mutualisés.

A qui s’adresse ce type de location ?

  • une PME qui ne souhaite pas mobiliser sa trésorerie en dépôt de garantie ou loyer d’avance
  • une équipe amenée à se développer et qui devra bientôt déménager
  • un entrepreneur travaillant chez lui, avec le besoin ponctuel de recevoir des clients et/ou rencontrer d’autres professionnels pour développer son réseau
  • une société souhaitant offrir un espace de travail à des salariés en déplacement
  • une entreprise s’implantant dans une nouvelle ville, en attente de locaux plus définitifs

Bureaux meublés, espaces de travail en coworking et salles de réunions

Bureau privatif réf. 1 équipé et meublé 17 m2 à La Chapelle-sur-Erdre

Bureau meublé et équipé à La Chapelle-sur-Erdre  réf.  1

pour 3 postes

  • 13€ TTC/heure
  • 25€ TTC/demi-journée
  • 38€ TTC/journée
  • 550€ TTC/mois
Salle de réunion entièrement vitrée à louer à La Chapelle-sur-Erdre

Salle de réunion à louer à La Chapelle-sur-Erdre  réf.  9

jusqu'à 12 postes

  • 15€ TTC/heure
  • 50€ TTC/demi-journée
  • 80€ TTC/journée
Poste de travail pour coworking à La Chapelle-sur-Erdre réf. 10

Poste de travail en coworking à La Chapelle-sur-Erdre  réf.  10

pour 1 poste

  • 5€ TTC/heure
  • 10€ TTC/demi-journée
  • 16€ TTC/journée
  • 80€ TTC/semaine